Accueil > Lectures apéritives > Francis Blanche

Francis Blanche

jeudi 21 avril 2011, par Gérard Lambert - Ullmann

Présentation par Gérard Lambert-Ullmann en avril 2011.

De Francis Blanche, son ami le dessinateur Dadzu disait : « Il est comme les crustacés : le meilleur est à l’intérieur ».
De fait, enfermé dans une image de rigolo, de maître du canular, de fantaisiste, Francis Blanche n’aura pas eu la chance de voir sa veine poétique reconnue par le plus grand nombre, ni de voir appréciée à sa juste mesure la grande tendresse que protégeait son sens de la dérision.
C’est cet aspect trop méconnu de son œuvre considérable que nous souhaitons faire ressurgir.

(Nos précédentes lectures : Albert Cossery, Panaït Istrati, André Hardellet, Armand Robin, Georges Navel, Louis Scutenaire, B. Traven, André Laude, Jean Malaquais, Jean Meckert, Georges Hyvernaud, Robert Giraud, Jacques Rigaut, Natalie Clifford Barney, Paul Gauguin, Bruno Schulz, Ambrose Bierce).