Accueil > Conseils de lecture > Plats du jour > Conseil de lecture

Conseil de lecture

mercredi 2 décembre 2020, par Gérard Lambert - Ullmann

Conseil de lecture :

« Il subissait, je le savais, les reproches de ceux qui voudraient que la vie soit organisée comme un paysage clair et sans ombre. Tedbalt laissait parler. Les cavernes profondes, les taillis fournis, les forêts impénétrables le confortaient dans ses chemins. Il vivait à sa guise tout en n’oubliant jamais comment s’adapter pour le meilleur. »

Ce meilleur de l’humain, Cathie Barreau en est une tendre aquarelliste. Sans ignorer les griffes du monde ses humains savent en palper la chair, en goûter la résine, en tisser les brindilles. Ils savent se regarder, s’écouter, parler à bon escient, prendre le temps, arpenter les dunes et guetter le passage des grues dans le ciel, flatter une nuque et poser la paume sur l’épaule amie quand il faut, faire rire les enfants, glisser de la douceur sous la brume, ajouter une bûche sur les braises.

C’est qu’« il y a tant de moments, de tableaux dans lesquels se meuvent des êtres qui nous ressemblent le temps d’une éclaircie, le temps d’une enfance pareille, le temps d’une averse et d’un coup de vent sur une plage » qu’il y a partout matière à beauté pour une dentellière de mots comme Cathie Barreau. Et, pour nous, matière à ravissement.

Gérard Lambert-Ullmann

Cathie Barreau, Oublie l’océan, Les éditions pneumatiques, 15 €, 182 p. ISBN 9782490461240