Accueil > Conseils de lecture > Aimer de vivre

Aimer de vivre

vendredi 2 février 2018, par Gérard Lambert - Ullmann

Quand il fut honoré du prix Loin du marketing en 2016, Jean Claude Leroy était tellement loin du marketing que l’éditeur principal de ses romans et nouvelles venait de faire faillite. Heureusement les temps changent. Certains de ses romans devraient être de nouveau disponibles bientôt. Et, surtout, un nouveau recueil de textes vient de sortir aux éditions Lunatique. Pour qui veut goûter à la beauté de son écriture ciselée, c’est l’occasion.
Dans cet Aimer de vivre, Jean Claude Leroy se propose d’ « exposer quelque subjectif aperçu d’un érotisme mi-réaliste mi-fantasmé ». Et c’est bien ce que l’on pourrait appeler l’âme de l’érotisme qu’il explore : cette affirmation de la liberté dans l’exaltation d’un désir. Il y a cette femme « belle comme le danger de vivre, l’insoumission ». Cette autre, hirondelle de 18 ans, « ange ébouriffé », innocente chez qui « rien n’est innocent », ardente invite à « l’amour qui embarque avant de noyer ». Car « Le plaisir se donne entièrement à ceux qui marient la plus pure innocence avec la plus vaste perversité ».
Mais cette exploration d’une incandescente poésie n’est qu’un aspect de ce recueil où le monde se trouve parfois reconstruit par d’étranges phénomènes : La neige de l’hiver colonise les trois autres saisons ; le narrateur retrouve, visiblement abandonnée depuis longtemps, une maison qu’il fréquentait la veille encore. Le temps joue de drôles de tours à ceux qui aiment les sorcières.
Mais il peut arriver que le rêve éveille et que l’on se retrouve « aussi bien damné que ravi ».

Jean-Claude Leroy, Aimer de vivre, Lunatique, 10 €, ISBN 9791090424814